Awards and reviews

Awards and reviews

Finalist Wessel Ilcken Prijs – Loosdrecht (soloist)
Winner Pall Mall Swing Award – Amsterdam (soloist)
First Prize Jazz Festival Leverkusen – Germany, with the band Five Up High

“What strikes me when I listen to Juraj Stanik is that he sounds so natural. One can hear many influences but it is always a story of his own.”
-Kenneth Barnes-

“Juraj is able to create magic with his music.”

Juraj Stanik – Inside Out


Challenge Records
Pianiste vivant à La Haye, Juraj Stanik s’est fait un nom en jouant dans le quintet « Five Up High » avec Benjamin Herman et Jasper Blom.
Son passage par New York lui a fait rencontrer de nombreux musiciens et lui a permis d’accompagner des pointures comme Rick Margitza, Chris Potter ou Pat Metheny.
Lorsqu’on découvre son tout nouvel album sur le label « Challenge Records », on est d’abord frappé par la pochette qui fait immanquablement penser à « In ‘n Out » de Joe Henderson sur le label Blue Note, une couverture du fameux designer Reid Miles, dont les formes arrondies se font ici plus géométriques.
Le titre de son album « Inside Out » confirme sans doute une influence très années ’60 et l’école afro-américaine. Juraj Stanik reprend par ailleurs le célèbre thème de Mal Waldron « Soul Eyes ».   Un mélange équilibré entre compositions personnelles et standards (Gershwin, Kenny Wheeler, Mal Waldron), ainsi qu’un hommage au pianiste d’origine indonésienne Rob Madna, séduisent de bout en bout : son jeu classique, chaleureux et sensible – dans la jolie ballade de sa plume « Early Bee » – est constamment soutenu par l’interaction active de ses partenaires Frans Van Der Hoeven à la contrebasse et Roberto Pistolesi à la batterie qui ajoutent de belles couleurs au langage de Stanik.
Un très bel album dans la tradition.

© Jean-Pierre Goffin